« Et s’il ne devait rester que des cendres » l’album de POMPIER sort demain le 18 septembre 2014

« Et s’il ne devait rester que des cendres » l’album de POMPIER sort demain le 18 septembre 2014

En vrai, si vous êtes super chaud, c’est à minuit 00 pétante que vous pourrez télécharger l’album… Mais pour ça,…

« A bas la Françafrique » – Si le rap doit servir…

Category : altermutants, Coup d'projecteur, Tricks, ZeRiu · No Comments · by Fév 7th, 2014

Françafrique - Cover

 » J’essaye d’apporter ma pierre à l’édifice afin de conscientiser la plèbe. »

 

Il vient de sortir un 58 titres, et ce n’est pas son premier coup…

Ça s’appelle : « A bas la Françafrique ».

Avec des artistes de France et d’Afrique qui ont des choses intéressantes à rapper, ça change !

A la tête de ce projet, un homme…

 

Yo Cédric,

je te propose une mini interview, en mode rafale !

Qu’est-ce t’en dis ?

 

1- Présentation : T’es qui ?

Avant tout bonjour à tous et merci à Altermutants d’avoir participé à ce projet et m’accorder un interview ça fait vraiment plaisir ! Pour la présentation rapide, Perez Cédric, je suis originaire de Narbonne. Pour ce qui est musical, dans le hip-hop depuis quasiment une quinzaine d’années !

 

2 – Je constate que tu relaies constamment du son, des groupes… Est-ce qu’on doit te considérer comme un activiste ? De quelle mouvance ?

Effectivement je relaie surtout les artistes indépendants qui méritent d’être plus reconnus que toute la décharge auditive qui circule en masse … j’essaye de faire le maximum afin de faire connaître ceux qui le méritent à travail leur travail de l’ombre et qui valent cent fois plus que ceux qui sont médiatisés en général. Activiste, oui je pense sans prétention aucune étant donné que je m’implique quand même assez, niveau mouvance aucune en particulier j’ai trop vu le hip-hop se diviser pour vouloir me ranger dans une catégorie, si ce n’est celle du partage.

 

3 – Est-ce que t’écoutes autre chose que du rap ?

La question qui fâche … Pas vraiment, non. Même si je suis ouvert, il m’arrive d’écouter du Reggae, du Ska, du Punk, je me base sur lyrics en priorité et je trouve que le hip-hop est le mouvement le plus large aussi bien pour les écrits que pour la sonorité.

 

4 -Est-ce que tu organises aussi des événements ? Concerts, radios ?

Oui, j’ai organisé exactement quatre concerts, dans une petite commune de 1500 habitants. Je suis président de la MJC et j’ai eu l’occasion de faire venir pas mal de monde grâce à mes contacts notamment Originaire du Sud, Demi Portion, Mystik, Dernier Pro, Fayçal, Whity, L’Alerte Rouge, Hip Hop Parallèle, etc … le dernier en date était en faveur de l’association « Mômes du Monde » de Whity. J’ai animé une émission radio durant plusieurs années, là aussi de très bon souvenirs et pleins de rencontres, un pur kif que ce soit en live ( La Fibre, Collectif Mary Read ) des artistes connus même si j’appréciais pas vraiment ( Psy4, Rockin’squat, Medine, … ) ou via téléphone ( Piloophaz, Abou Mehdi, … ). Par le passé j’ai aussi sorti plusieurs projets disponibles en téléchargement libre via mon Bandcamp ( La ligue des mc’s révolutionnaires 1,2,3,4, ( le 4 comptait plus de 160 titres dont quasiment que des inédits ), la compilation de soutien à mouad l7a9ed )

 

5 – Est-ce que tu fais parti d’un collectif ? T’as une équipe ?

Par le passé j’ai fait parti d’un collectif, j’avais réussi à regrouper tous les Mc’s de mon département on avait fait un gros morceau commun pas mal de connexions quelques concerts, là aussi d’excellents souvenirs, malheureusement nos chemins se sont divisés, quelques broutilles entre certains mais je suis encore en contact avec tous ! D’ailleurs on retrouve des morceaux de mes anciens partenaires sur tous mes projets et je les soutiendrais toujours.

 

6 – Tu m’as dis que ce projet te tenait particulièrement à cœur (ce qui expliquait la quantité de titres)… Pourquoi ?

Oui ça me tenait à cœur car la cause fait que c’est vraiment important à mes yeux. Pourquoi l’Afrique est toujours sous gouvernance coloniale ? Qui place les dictateurs en Afrique ? Pourquoi les pays Africains devraient une dette alors que ce sont les colons qui sont redevables vis à vis de tous les tourments du passé … Y’a tellement à dire et à faire afin d’enrayer de fléau.

 

 7 – Est-ce que tu es fier du résultat ? (Ya franchement des bombes mec !)

Carrément j’ai reçu des tueries, vraiment je suis très satisfait et j’en profite encore une fois pour remercier les mc’s, les beatmakers, les auditeurs qui font tourner, les sites qui soutiennent ( Bboykonsian, Grizzmine, Muzikresiste, … ), les radios qui m’ont invité et celles où des morceaux tournent déjà ! Mais vraiment oui je suis content !

 

8 – Est-ce que tu crois que cette tape peut changer quoi que se soit à la Françafrique ?

Pas vraiment car c’est un sujet un peu tabou j’ai d’ailleurs essayer de contacter plusieurs gros médias rien que pour voir si j’aurais une réponse ( le Monde, le Figaro, le Point, … ) et bien sûr personne ne veut se mouiller là dedans hormis les médias alternatifs, donc non, j’essaye d’apporter ma pierre à l’édifice afin de conscientiser la plèbe, mais mon travail n’est rien comparé aux militants qui se déplacent là bas, qui ont des assoc’, qui vouent leur vie entière pour enrayer la chose.

 

 9 – Je suis impressionné par la quantité de prods de qualité… Et ya taquet de punchlines qui frappent lourdement les esprits… Et puis ça réfléchit…

Je suis bien d’accord y’a vraiment de quoi mettre tout le monde d’accord, je vais pas citer de morceaux en particulier mais y’a de quoi réfléchir t’as bien raison !

 

10 – Est-ce que t’as des objectifs pour cette tape ? (nombre de vues , dvd, concerts…)

Pas vraiment d’objectifs non, en général les précédents projets ont tourné a un peu plus de 10 000 téléchargements si j’ai bonne mémoire ce qui est énorme, j’apprécie vraiment que des gens que je ne connais fassent tourner le truc, écrivent des articles, mette des vidéos sur youtube… Le seul vrai objectif serait d’organiser un concert avec tous les bénéfices versés à une assoc’ et pourquoi faire un peu plus, des conférences, des expositions, on est entrain de réfléchir pour faire ça sur Toulouse notamment !

 

11 – Est-ce que t’as mixé et masterisé le tout ?

Non, malheureusement je n’y connais vraiment pas grand chose à toute la partie technique, j’ai laissé les artistes faire et d’ailleurs un gros big up à tous ceux qui ont fait ça maison, dans un squat, en Afrique avec les difficultés que ça représente d’enregistrer un morceau, j’ai voulu aussi laissé l’authenticité des morceaux, même si j’ai fait appels à quelques gars pour des mix/master à la demande d’artistes un peu à la bourre, et je tiens à les remercier !

 

12 – Comment on peut te rendre un peu de ce que tu nous donnes là ?

Simplement en parlant du projet, en faisant tourner le truc au maximum je demande rien de plus que du partage 🙂

 

13 – Je me demandais au passage, depuis combien de temps t’es sur ce projet ?

Depuis le printemps 2013, quasiment un an donc avec toujours des repoussages mais à force on a l’habitude, c’est normal y’a beaucoup d’aléas 🙂

 

14 – Merci Cédric, et respect encore pour le taf. 

Merci encore Zé, ainsi qu’à toute l’équipe d’Altermutants !!

 

Yeah !

Longue vie aux mecs comme ça !

 

PS : Le skeud est gratos, mais vous avez le droit de donner des sous !

Le lien : http://lldmr.bandcamp.com/album/bas-la-fran-afrique

 

 

ZR pour AM

Pompier sur le DVD Choc « Fréko et les Dingos »

Category : altermutants, Coup d'projecteur, KinChino, Lektor, Pompier, potes · No Comments · by Sep 27th, 2012
Pompier sur le DVD Choc « Fréko et les Dingos »

ALTERMUTANTS et ASSOS de DINGOS sont deux collectifs prolifiques… Le premier est issu d’une bande de potos écervelés sortie d’une…

Pompier présente le kiff du moment : « L’attaque de la Mine » par Sabre et Nombre

Category : Coup d'projecteur, dans notre galaxie, Pompier, potes · No Comments · by Juin 16th, 2012
Pompier présente le kiff du moment : « L’attaque de la Mine » par Sabre et Nombre

Yo les potes, sisi la famille, check check one two!!! Je vous présente le taff de mes comparses, des tueurs…

« Retour de flammes » bientôt disponible

Category : altermutants, Coup d'projecteur, Pompier · No Comments · by Avr 22nd, 2012
« Retour de flammes » bientôt disponible

Voici pas loin de 2 années de travail… On en a mis du temps mais le résultat est à la…

Stens – Coup d’projecteur

Category : Coup d'projecteur, Face B · No Comments · by Nov 13th, 2011
Stens – Coup d’projecteur

La famille…Pas siii si la famille… non. La famille.Lui c’est un peu mon petit frère sur cette tape.Why?Parce que c’est…

Coup d’projecteur : Oz Nizuka

Category : Coup d'projecteur, dans notre galaxie · (2) Comments · by Oct 13th, 2011

Membre du label Alshimia Production, Oz Nizuka n’est pas né de la dernière pluie. Il écume les scènes depuis de nombreuses années. Certains l’auront aussi entendu sur le maxi d’AFL sorti l’année dernière. Si on en parle aujourd’hui, c’est qu’il finalise son album, intitulé « La Vie en Oz ». La référence à Edith Piaf est assumée pour un artiste qui se veut ouvert à l’art de manière général. Pour annoncer la sortie de son premier opus, monsieur Nizuka nous a balancé une petite vidéo sobrement intitulée « Prologue ». Petit rattrapage pour les endormis du fond de la classe :

Après visionnage, le mutant que je suis a voulu en savoir plus. Rendez-vous est donc pris au studio HomeRun où a été enregistré l’album. Après un passage dans un fast-food franco-belge, on peut passer aux choses sérieuses :

Lektor : Dans cette vidéo, tu parles plus de ton parcours que de ton album lui-même, pourquoi ?

Oz Nizuka : Parce qu’aujourd’hui, l’image est devenue primordial. Les gens s’attachent d’abord à ça. Je voulais expliquer aux gens que je ne viens pas d’arriver dans ce monde, que je n’étais pas le mec qui vient de commencer le rap et qui s’est trouvé un éditeur complaisant.

L : T’as choisi de mettre en avant le morceau « A l’Infini » pour surprendre les gens. Ensuite tu nous dis que le reste sera surprenant. Les gens peuvent-ils se baser sur ce morceau pour avoir une idée du reste ?

O.N. : En fait, j’avais sorti le clip « De Jour en Jour » qui était très classique dans l’univers du rap. J’avais envie d’autre chose et ce morceau, « A l’Infini », sort de ce qu’on a l’habitude d’entendre. Et pour répondre à ta question, le reste de l’album est dans le même esprit, donc je pense qu’il va surprendre les gens.

L : Justement, musicalement, tu dis ne pas t’être fixé de barrières mais quelles sont les influences qui ont inspirées cet album ?

O.N. : Les instrus ont été réalisées par trois personnes différentes. Je bosse avec Denzi McFly depuis de nombreuses années, il a la particularité voire l’avantage de ne pas être un pur fan de hip-hop. Il y a aussi des prods de Rhaft et de Nino Brown. On a voulu faire quelque chose d’actuel sans rentrer dans le moule non plus. J’ai toujours aimé poser sur des trucs electro même quand c’était pas la mode. Mais electro, pour moi, ça ne veut pas forcément dire house comme ça semble être aujourd’hui la tendance. Il me tenait à cœur aussi d’utiliser des instruments acoustiques  étant moi-même pianiste. Il y a aussi beaucoup d’influence venant du dub-step ou de la drum’n bass. Pour l’intro et la conclusion, je voulais que ça sonne « musique de film ». J’ai aussi voulu qu’il y ait des vieux synthés 8Bits pour la référence à l’univers du jeu-vidéo.

L : Quel est ton propos ? Quels sont les thèmes récurrents ?

O.N. : Je parle souvent de solitude comme dans « Sur un Lit » ou « Je fais le Gueule », le conformisme dans « Copier-Coller » et j’évoque souvent l’importance du paraître pour les gens.

L : Quels sont tes objectifs avec cet album ?

O.N : Artistiquement, je ne voulais pas faire un album grand public mais un album tout public. Quand on dit grand public, on vise souvent un échantillon, les 15-20 ans par exemple, ce qui après te force à tenir des propos pour flatter l’auditeur que tu vises. Je veux m’adresser à tout le monde, même à ceux que je vais choquer ou déranger. Je me suis attaché donc dans le propos à ne pas balancer des insultes à tout-va, à faire attention à éviter de grosses fautes de français. Sinon d’un point de vue commercial –on peut en parler aussi- c’est un album qui sort en autoprod chez Alshimia qui fait partie d’Argentine Music, j’ai aussi mis mes propres billes dedans. Il s’agit de mon premier album donc on se fait pas trop d’illusions. On vise surtout les plateformes de téléchargement légal puisqu’on est dans une ère de dématérialisation. Mais on voulait aussi que le CD physique soit disponible parce que l’objet me semble important. On va pas en presser beaucoup mais si ça part vite on en ressortira.

L : Maintenant que l’album est dans la boite, quels sont tes projets ?

O.N :Ça dépendra déjà de l’accueil des gens. On veut aller défendre ce projet sur scène car selon moi ça fait partie du jeu. La scène est une remise en question permanente et ça te permet d’avoir la réaction des gens directement.

Après, sans tout dévoiler, j’ai un projet musical et cinématographique, qui prendra sûrement la forme d’un court métrage.

L : Pas de rap alors ?

O.N : En fait ça fait près de deux ans que je suis sur cet album et je peux pas enchainer sur un autre album. J’ai besoin d’aller voir autre chose. Je continuerai à écouter ce que les autres font et j’y reviendrai ensuite.

L : Pour finir si tu devais te résumer en une rime ?

O.N : Dans le morceau « Naître ou ne pas être », je dis

Désolé je sors les dents, dorénavant j’élimine

Il fut un temps où j’étais tendre, ma gentillesse a des limites.

 

« La Vie en Oz » d’Oz Nizuka, sortie le 8 novembre.

Toute son actu sur http://oz-nizuka.com/
Plus d’infos sur l’album sur http://www.lavieenoz.net/