Je leur fais de la pub gratos!

Category : Non classé · by Déc 11th, 2010

Le Lotus Rouge

J’ai pas cherché les mots sur le moment…
Et ça aurait été ptet mieux.
Mais moi je suis pas critique gastronomique.
Juste j’adore le chinois.
Et là, j’en avais plus que marre des chinois à volonté où la bouffe est huileuse pour te remplir le bide, où les nems sont remplis de vide et tu te sers toi-même comme à la cantoche.
Le kif c’est pas de se faire servir, nan. Pas du tout. C’est de manger, posé, de la pitance de qualité.

Là, je suis réconcillié avec la graille que j’aime, ma graille…
Et franchement le ptit gars qui nous a vi-ser il est chou comme tout, hyper sympa le jeune…
Ma fille lui a fait un bisou, c’est gage de personne gentille!
Le boss, qui cuisine aussi, il est cool grave. Il s’apelle Chang Li et il envoie des plats d’une qualité rare dans le secteur…
Les dernière bonnes adresses c’était « La Cambodgienne » à Antony et l’éternel « Village de Tao-Tao » à Paris mais qui joue dans une autre catégorie…
Moi je préfère les restos plus tranquille qui font de la qualité.

Avec Laetitia, on s’est péter le bide! Abusé.
Au menu pour oim:

– Potage Pékinois. D’une finesse… incroyable. Pure saveur. Pas trop piquant, juste ce qu’il faut… Texture, goût… On est bien parti!

– Un assortiment vapeur. C’est là que tu vois direct la différence entre ça et la merde qu’on te propose ailleurs…
Les petites brioches chinoises, les bouchées de crevettes et les raviolis sont magnifiques!

– Canard sauté au saté sur plaque chauffante… Beau gosse!

– Riz nature. c’est avec un riz nature que l’on juge de l’investissement des cuisines à la tache. Pour moi, ça donne une partie du level. Et là, c’est du bon. Cuisson parfaite, grain tendre et ferme qui ne colle pas. Yes.
C’est pas la daube que j’ai bouffé l’autre fois chez un autre…

Même le saké il était sucré comme j’aime…

Mademoiselle a opté pour un potage de ouf qu’avait l’air trop bon, un phô (prononcer « feu »), version petite (j’demande à voir c’est comment la grande!) : une espèce de bo-boun avec des vermicelles, du boeuf, du poulet, des crevettes, de la coriandre…

Et s’il vous plaît : un canard croustillant à la sauce du chef…
Franchement. Laisse. Le coin-coin il était trop tendre… Fondant le canard qu’il était. Et j’ai goûté que 2, 3 coups d’baguettes…
J’me le réserve pour une prochaine fois!

Ah bah ouais… Et en plus leur carte elle est trop belle! Y a du choix grave…

Je vous en parle maintenant passke j’en sors là…
Et que j’ai dû tester une demi-douzaine de plats (C’est la deuxième fois que j’y vais). Ce qui permet de juger un peu l’étendue de son talent au type.

Alors…
Arrêtez les chinois de merde et foncez au Lotus Rouge! C’est à Massy, 91 Essonne. Bang bang!

¡ Hasta luego !

http://fr.nomao.com/2309729.html

SHARE :

(1) Comment

kinchino
10 années ago ·

ça donne faim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


insurancescarsquotesonlines.com afulltable.com